Accueil Amour NE SALISSEZ JAMAIS L’AMOUR

NE SALISSEZ JAMAIS L’AMOUR

857
0
PARTAGER

Nous sommes tous porteurs d’amour.

Des petits porteurs, des grands porteurs, mais tous porteurs.

Nous avons en nous cette capacité de nous offrir à nous-mêmes puis aux autres ensuite ce qu’il y a de plus beau et de plus grand en nous.

Nous avons aussi cette capacité de recevoir des autres ce qu’ils peuvent nous offrir de plus beau et de plus grand.

N’est-ce pas magnifique?

Au cours de notre périple sur terre, nous rencontrerons des personnes. Et chaque fois qu’une rencontre se produira, nous aurons à nous demander : comment puis-je offrir à cette personne le meilleur de moi-même. Comment aussi puis-je accepter d’elle ce qu’elle m’offre de plus beau.

Parfois, pour un temps. Parfois, pour beaucoup de temps. Parfois pour toujours.

Quand j’offrirai le plus beau de moi à l’autre, j’honorerai l’amour.

Quand j’accepterai le plus beau d’elle, j’honorerai l’amour.

Mais quand j’offrirai le plus laid de moi, quand je refuserai son plus beau non pas avec gentillesse et délicatesse mais avec mépris et en ne reconnaissant pas sa valeur, je salirai l’amour.

Je choisis ce mot à dessein.

Il est laid.

Il est parlant.

Il est fidèle à ma pensée.

Salir l’amour, c’est ce qu’il y a de pire au monde.

Un enfant vous offre son plus beau sourire. Un sourire du cœur. Un sourire d’amour. Faire comme si cet enfant n’existait pas, ne pas prendre le temps de lui sourire en retour, ridiculiser son sourire, c’est autant de façon de salir l’amour.

Une personne vous offre de créer un lien avec vous. Faire semblant d’accepter puis systématiquement refuser ensuite d’établir ce lien, c’est salir l’amour. Refuser avec mépris, c’est aussi salir l’amour. Vous n’êtes pas obligés de créer quelque lien que ce soit avec quiconque. Mais vous devez en revanche l’exprimer clairement et avec beaucoup de respect. « Je suis très touché que tu m’offres ainsi le meilleur de toi. Et j’apprécie beaucoup. Malheureusement, je ne ressens pas à l’intérieur l’élan d’accepter cette offre. »

Quelqu’un vous offre la possibilité que vous puissiez réaliser un rêve. Faire comme si ça n’avait aucune valeur, mépriser son offre ou pire, l’accepter sans aucune reconnaissance, c’est salir l’amour.

Honorer l’amour, c’est d’abord le reconnaître quand je le croise. C’est ensuite en tenir compte comme ayant sa valeur : le plus beau de quelqu’un. Une valeur qui ne m’appartient pas mais qui appartient à celui qui me l’offre.

Honorer l’amour, c’est d’abord le voir, ensuite le respecter. Avec déférence. Avec émerveillement. Avec grandeur.

Le contraire, c’est salir l’amour.

Il arrive régulièrement que nous offrions le meilleur de nous-mêmes et que ce meilleur ne soit pas reçu.

Ne laissez personne salir l’amour que vous portez en vous. Cela vous détruirait.

On ne peut tolérer que quiconque au monde puisse mépriser ce que nous portons de meilleur et de plus beau.

Passez votre chemin.

La salissure retombera sur celui qui salit. Pas sur vous.

Trouvez des gens qui apprécieront votre amour.

Et apprenez à donner aux bonnes personnes.

Pour vous-mêmes, prenez garde à reconnaître l’amour et à l’apprécier. À l’honorer et le garder grand.

Ne le salissez jamais.

Ça aussi, ça vous détruirait.

Parce qu’on ne peut salir l’amour sans en porter tôt ou tard les conséquences. Des conséquences de non amour. Des conséquences qui peuvent même mener à constater, à la toute fin, que nous avons raté notre vie.

Et mourir en non-amour, mourir en amour sali, c’est terrible.

C’est comme mourir dans le désespoir.

Parce qu’on sait qu’il est trop tard.

Et si d’aventure vous vous apercevez que vous avez sali l’amour à un moment ou l’autre de votre vie, n’hésitez pas à faire amende honorable. Demandez pardon. Réparez si possible.

Ensuite, ne salissez plus jamais l’amour.

 

 

——————————–

Vous avez aimé cet article et vous désirez contribuer? La publication de ces textes est désormais une des seules façons que j’ai de gagner ma vie. Si donc vous en avez les moyens et l’élan, vous pouvez faire un don en cliquant plus bas.




 

PARTAGER
Article précédentMOI, JE L’APPELAIS JOHNNY
Prochain articleLA PETITE « CANNE » POUR LES PAUVRES.
Jean Rochette
Coach personnel, psychologue et psychothérapeute, Jean Rochette se passionne pour nos deux chemins de vie: pour soi (nos enjeux) et pour les autres (la mission). Il est l'auteur de "Faites exploser vos couleurs" et "Des silences ébruités" aux Éditions du Dauphin Blanc. Diplômé de niveau maîtrise (Master) en Sciences de la religion (Université de Sherbrooke) et en Psychologie (Université Laval), il a enseigné pendant 32 ans dans un collège du Québec.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

deux × 4 =