Accueil Cesser de se victimiser INJUSTE OU IMPOSSIBLE?

INJUSTE OU IMPOSSIBLE?

838
0
PARTAGER

L’autre jour, en partant pour Québec alors que j’étais somme toute relativement fatigué, je me disais : « Ce serait bien si nous avions des téléporteurs, comme dans Star Trek. Nous pourrions simplement nous asseoir au salon, appuyer sur un bouton et être rendu. Là, tout de suite.

Pas une seconde, cependant, me suis-je dit autre chose que : c’est impossible.

Il y a des choses comme ça dans la vie qui sont impossibles : un cercle ne peut pas être carré, un nuage ne peut pas être sec, quand il fait -30 degrés, il ne peut pas faire +30, un réservoir d’essence ne peut pas être plein quand il est vide, une cigarette ne peut pas être bonne pour la santé, un billet de 10$ ne peut pas valoir 100$. On pourrait continuer.

Sur certaines de ces choses, nous avons du pouvoir, sur d’autres, il faut faire avec.

Jamais il ne nous viendrait à l’esprit alors de s’exclamer : c’est injuste! Parce que ce n’est pas injuste. C’est simplement comme ça.

Pourtant, dans certains domaines de notre vie, nous répétons sans cesse les mêmes demandes sans résultat en s’exclamant : c’est injuste!

Nous espérons qu’un égoïste tiendra compte de nous, qu’un irrespectueux nous respectera, qu’un narcissique prendra conscience de son narcissisme, parfois même que nos parents aient été différents de ce qu’ils ont été. En matière d’être humain, nous avons tendance à espérer toujours que les gens soient autrement qu’ils sont. Et s’ils ne correspondent pas à nos attentes, souvent simplement normales et naturelles, nous nous écrions : C’est injuste!

Mais est-ce injuste ou impossible?

Nos parents nous ont élevés. Ils ont fait leur possible avec ce qu’ils avaient et, bien souvent, nous ont fait terriblement mal lorsqu’ils ont fait certaines choses. Auraient-ils pu faire autrement? Non.

Un narcissique est tourné vers lui-même. Un égoïste aussi. Même quand ils se remettent en question, c’est simplement pour valider qu’ils sont exempts de tout blâme. Peuvent-ils faire autrement? Non.

Quelqu’un qui n’est pas capable d’engagement ne le deviendra pas tout à coup, un alcoolique ne cessera pas de boire parce qu’on l’aime, un violent ne cessera pas d’être violent parce qu’on se laisse faire. Ils ne peuvent pas. C’est impossible. Ils n’en sont pas capables.

Est-ce injuste? En fait, non. Pas plus qu’il ne peut faire 30 degrés quand il fait -30 ou qu’il peut y avoir de téléporteur.

Devant certaines choses, il faut cesser de réclamer la justice. C’est notre demande qui est injuste. Pour nous-mêmes.

Il est facile de crier à l’injustice devant certaines impossibilités, mais ce faisant, nous sommes condamnés à constamment nous retrouver face à des « pseudo-injustices » qui nous garderont dans un cercle vicieux de victime.

Parce que certaines choses sont simplement impossibles.

Et ce n’est pas une question de justice.

Il faut juste faire avec.

——————————–

Vous avez aimé cet article et vous désirez contribuer? La publication de ces textes est désormais une des seules façons que j’ai de gagner ma vie. Si donc vous en avez les moyens et l’élan, vous pouvez faire un don en cliquant plus bas.



PARTAGER
Article précédentLES NARCISSIQUES SONT SURTOUT VICTIMES D’EUX-MÊMES… OU LE DEVRAIENT.
Prochain articleQuand on confond besoins et stratégies.
Jean Rochette
Coach personnel, psychologue et psychothérapeute, Jean Rochette se passionne pour nos deux chemins de vie: pour soi (nos enjeux) et pour les autres (la mission). Il est l'auteur de "Faites exploser vos couleurs" aux Éditions du Dauphin Blanc. Diplômé de niveau maîtrise (Master) en Sciences de la religion (Université de Sherbrooke) et en Psychologie (Université Laval), il a enseigné pendant 32 ans dans un collège du Québec.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

huit − 4 =